Le permis moto A2 est une nouvelle catégorie du permis de conduire. Ce qui veut donc dire que ces candidats n’auront aucune épreuve théorique, ni les 12 fiches du permis actuel ni l’ETM du nouveau permis. Le candidat validera en effet ses connaissances théoriques lors de l’ETM. L’objectif est de tester le candidat sur sa capacité à évoluer en condition réelles dans le respect des règles de sécurité.

L’épreuve de circulation est quant à elle allongée passant de 30 minutes à environ 45. L’objectif est que l’épreuve en circulation soit au plus proche de la réalité de la conduite. L’ETM contient beaucoup plus de questions en relation avec la pratique du deux-roues, l’objectif étant de mieux sensibiliser et former les futurs motards. Si je n’ai pas obtenu l’examen plateau avant le 10 juin, je devrai passer l’ETM même si je suis encore dans la période des 6 mois de dispense.

Cela devrait permettre de gagner du temps et faire durer l’épreuve du plateau environ 10 minutes. Cela permettra de dégager du temps pour l’épreuve en circulation, plus longue. Cette formule est plus utilisée par des annulations de permis, par exemple. Auparavant, la durée de cette épreuve était de 15 minutes. Durant toute la durée de l’épreuve du plateau, le candidat aura le droit de poser le pied à terre trois fois maximum. S’il échoue lors du premier passage, il aura le droit à un second et dernier essai. Notre premier forfait est la formule de révision du code tranquillity, avec laquelle vous pouvez disposer jusqu’à 1 an pour vous former et réussir l’examen. Et encore, ce prix « de base » s’entend à condition de réussir l’examen du premier coup. Les fautes éliminatoires lors de l’examen de conduite du permis moto sont les mêmes que celles que l’on peut commettre lors du passage du permis B. Une telle faute entraînera automatiquement l’échec à l’examen.